Date : 2008         Durée : 86 mn       Langue : Français

 

Le " Rêve " documentaire sur le Boxeur Africain Kassim Ouma

 

C'est l’histoire du champion du monde de boxe, Kassim "The Dream" Ouma, né en Ouganda, kidnappé par les rebelles armées et recruté comme enfant soldat à l’âge de six ans. Quand les rebelles ont renversé le gouvernement, Kassim est devenu enfant soldat, obligé à commettre d'innombrables atrocités qui lui ont donné le rôle de victime et de coupable.

Bientôt, il découvre l’équipe de boxe de l’armée, une carte blanche vers la liberté. Après douze ans de guerre, Kassim quitte l’Afrique et arrive aux États-Unis. Apatride et bouleversé par le choc culturel, il monte rapidement dans les classements des meilleurs boxeurs et devient champion mondial junior des poids moyens.

A 29 ans, Kassim semble avoir atteint le rêve américain avec la gloire, sa nature joviale et son style de vie hip-hop. Quand il s’entraîne pour son prochain combat de titre mondial contre Jermain Taylor in Little Rock Arkansas, il devient difficile de garder ses démons du passé hors du ring. Son désir de revoir sa famille en Ouganda s’intensifie alors que son seul espoir d'un retour sécurisé est le pardon militaire du président.

 

 

Né dans l'Ouganda rural, Kassim Ouma est le septième de treize enfants. En 1984, Ouma fait partie d'une classe d'étudiants kidnappés par la guérilla rebelle, l'armée nationale de résistance qui a perpétré un coup militaire et pris le pouvoir gouvernemental en 1986. Ouma a été forcé de lutter en tant qu'enfant soldat. C'est ce qui le met en contact avec le club militaire de boxe les Bombeurs, auquel il se joint très vite.

Il est finalement choisi pour représenter l'Ouganda en boxe aux Jeux Olympiques à Atlanta en 1996, mais il ne peut pas participer à cause de problèmes financiers. En 1988, Ouma passe aux États-Unis après avoir reçu un visa de voyage pour le tournoi de boxe militaire. Rapidement, il avance au classement professionnel. En 2002, il atteint le titre américain junior des poids moyens et continue, en battant Verno Phillips pour le titre mondial junior IBF de poids moyens – légers en 2004.

Ses intérêts humanitaires consistent pour lui à la sensibilisation d'autrui sur la misère continuelle d'enfants soldats, qui sont obligés au service par les forces rebelles. Aujourd'hui, il vit avec sa mère et ses deux fils en Floride, où il continue à s'entraîner et à combattre comme boxeur professionnel.